Comme la plupart des machines électroniques à portée de main des consommateurs, les machines à sous ont connu des hauts et des bas au fil des années. Mais l’important dans cette histoire c’est qu’elles ont parcouru un long chemin pour survivre.

En effet, beaucoup de modifications et de nouvelles pièces ont été apportées aux bandits manchots depuis que M. Fey a construit la première machine à sous dans son sous-sol, mais les caractéristiques de base sont relativement restées les mêmes.

Un joueur met une pièce de monnaie et tire la poignée en attendant avec espoir de voir les symboles tant désirés. Et quand il le fait, il obtient sa récompense.

Bien que les règles du jeu soient fondamentalement les mêmes, la taille de la mise a grimpé en flèche. Les récompenses sont passées de cigarettes, cigares, boissons et quelques dollars à des voitures, des voyages coûteux et des jackpots de plusieurs millions de dollars, tandis que les machines ont commencé à accepter des billets au lieu des pièces d’1 centime et de 10 centimes seulement. Des exemples à n’en plus finir qui montrent à quel point les machines à sous ont changé avec le temps !

Intentionnellement ou non, M. Fey et sa Liberty Bell ont donné naissance à une industrie de plusieurs milliards de dollars qui continue d’attirer des joueurs remplis de désirs.

Au fil des années, les fabricants se faisaient concurrence pour concevoir des machines à sous qui donnaient le maximum de satisfaction au joueur. D’un simple dispositif mécanique avec un levier et une fente pour insérer les pièces de monnaie, les fentes sont devenues de grosses, voire parfois énormes, machines équipées d’une variété de lumières, de cloches et d’effets sonores.

Les fabricants de machines à sous ont ajouté une tonne de bonus pour rendre le temps passé à jouer plus agréable. Les machines ont été modifiées pour accepter plusieurs pièces de monnaie et aussi pour permettre aux joueurs d’utiliser leurs gains comme des crédits directs au lieu d’avoir à pomper continuellement de l’argent dans le fameux bandit manchot.

En plus des leviers, les fabricants ont mis en place des boutons qui permettent un jeu plus rapide et plus facile. Le jeu lui-même a aussi un peu changé, offrant plusieurs lignes de paiement au lieu d’une seule au centre ainsi que des symboles sauvages, qui peuvent remplacer n’importe quel autre symbole afin de créer une combinaison gagnante.

Aujourd’hui, il n’y a pratiquement plus de machines à sous mécaniques dans le secteur du jeu d’argent, mais les casinos utilisent des appareils gérés par des microprocesseurs.

La technologie utilisée ouvre de nombreuses portes aux opérateurs de casinos et leur permet de mieux suivre les cotes, de calculer la taille moyenne des paris, d’enregistrer le nombre de parties ou le temps de jeu et de nombreuses autres mesures, ce qui les aide à mieux évaluer leur exposition au risque.